• Home
  • Auction 146
  • 1172 LIEGE, Principauté, Jean de Bavière, élu (1389-1418), AV ...
<< Lot 1171 - LIEGE, ...   Lot 1173 - LIEGE, ... >>

Lot 1172 - Auction 146

LIEGE, Principauté, Jean de ...
LIEGE, Principauté, Jean de ...
Starting price:
6.000,00 EUR
Current bid:
6.000,00 EUR


LIEGE, Principauté, Jean de Bavière, élu (1389-1418), AV griffon d''or, s.d. (vers 1412). D/ + IOH''S DE BAVAIA EL''C LEOD Z CO LOSS Griffon assis à g., ten. l''écu écartelé de Bavière-Palatinat. R/ + SIT NOMEN DOMINI BENEDICTVM X HOC Croix ornée, cantonnée de quatre lions. Au centre, écusson de Bavière dans un quadrilobe. Chestret 279; Dengis 604; Delm. 316. 3,74g Très rare Très beau style gothique. L''une des monnaies les plus spectaculaires de la série liégeoise.
La vie de Jean de Bavière est un véritable roman. Il était le fils cadet d'Albert de Bavière, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande, et le petit-fils de l'empereur Louis de Bavière. A peine âgé de 17 ans, il fut choisi pour succéder à Arnould de Hornes dans l'évêché de Liège et fut intrônisé en grande pompe en juillet 1390. Il reçut ensuite, moyennant dispense pontificale, l'ordre du sous-diaconat, le seul qui lui fut jamais conféré. Dès le début de son règne, il s'attira l'hostilité de ses sujets, soucieux de maintenir leurs privilèges et coutumes (on les appelait les Haydroits). De plus, l'élu refusait de prendre les ordres pour devenir évêque. Au bout de quelques années d'un règne agité, il dut se retirer à Maastricht (1402) alors que les autres villes choisissaient Henri de Perwez, sire de Hornes, comme mambour. Encouragés par l'inaction de Jean de Bavière, ses opposants persécutèrent ses partisans et proclamèrent même sa déchéance en 1406. Le fils du mambour, Thierry de Perwez, fut choisi comme évêque et ses troupes assiégèrent Maastricht dans l'hiver 1407-1408. La maison de Bavière ne pouvait tolérer ces humiliations : l'élu fut secouru par son frère, Guillaume IV de Hainaut, et par son beau-frère, Jean sans Peur. La bataille décisive eut lieu près de Tongres, dans la plaine d'Othée, en septembre 1408. Les rebelles furent écrasés, huit mille Liégeois périrent dans la bataille, dont le mambour et son fils. Après sa restauration, Jean de Bavière ordonna de terribles représailles qui lui valurent le surnom de Jean sans Pitié. La veuve du mambour fut même précipitée dans la Meuse. L'élu gouverna ensuite la principauté en maître absolu jusqu'à ce que son frère, Guillaume IV de Hainaut, meure en 1417 sans héritier mâle. Jean de Bavière conçut alors le projet de s'emparer de l'héritage de sa nièce Jacqueline. Il abdiqua de l'évêché de Liège et parvint à se faire reconnaître comme comte de Hainaut, de Hollande, de Zélande et de Frise par l'empereur Sigismond dont il épousa la nièce, Elisabeth de Görlitz, veuve d'Antoine de Bourgogne et engagiste du duché de Luxembourg. Il s'entendit ensuite avec Jean IV de Brabant, l'époux de Jacqueline de Bavière, qui lui céda, malgré l'opposition de sa femme et des Etats de Brabant, la Hollande, la Zélande et la Frise (1420). Jacqueline de Bavière, qui conservait le Hainaut, se sépara alors de son mari et rechercha l'alliance du roi d'Angleterre en épousant son frère, le duc de Gloucester. Elle revint ensuite sur le continent à la tête d'une armée anglaise pour tenter de reconquérir son héritage (octobre 1423). Jean de Bavière, qui tenait encore la Hollande, mourut sur ces entrefaites à Delft, sans héritier (janvier 1424). Sa mort ne mit pas fin au conflit car Jacqueline se trouvait désormais en guerre avec Jean IV de Brabant qui revendiquait à son tour ses états au titre de son mari légitime et reçut même l'appui du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, qui ne voulait pas voir la maison d'Angleterre s'implanter dans les Pays-Bas. L'armée brabançonne envahit la Hollande puis s'attaqua au Hainaut alors que Jacqueline était abandonnée à son sort par Humphrey de Gloucester, retourné en Angleterre. Elle n'eut d'autre recours que de demander la protection de Philippe le Bon, son cousin et son plus proche héritier, qui s'arrogea le gouvernement de la Hollande et de la Zélande avec le titre de ruwaart tandis que Jean IV gardait l'administration du Hainaut jusqu'à sa mort (1427). Tous les anciens états de la maison de Bavière se trouvèrent alors sous l'autorité de Philippe le Bon, qui obligea Jacqueline à abdiquer en sa faveur en 1433.

Grading/Status: about Extremely Fine

Notes
Voir l''agrandissement en couverture.


Bids

Time left:
Minimum bid:
6.500,00 EUR
Only registered and authorized users are allowed to place bids.

Please use the registration form to send us your partecipation request, or, if you are already registered and authorized, use the login box on the right.

For any information please contact auctions@elsen.eu

Timetable

SESSION 1 (Lots 1-856)
Online auction - End
11 12 2020 17:00 CET
Live auction - Starts
12 12 2020 09:00 CET

SESSION 2 (Lots 857-1773)
Online auction - End
11 12 2020 17:00 CET
Live auction - Starts
12 12 2020 14:00 CET